Hapi / Korak

Christianisme et islam au Sud de la Serbie : au-delà des préjugés

| |

Le conflit interethnique entre Serbes et Albanais dans la Vallée de Presevo a-t-il des fondements religieux ? Au contraire, les cadres locaux de la Communauté islamique et de l’Église orthodoxe affirment que leurs religions prônent la tolérance, et que les seuls responsables des conflits sont les dirigeants politiques et leurs ambitions.

Par Slavomir Kostic Les principes fondamentaux de la doctrine religieuse et le comportement des représentants des deux communautés religieuses sont une base solide pour la vie commune et la tolérance. Les causes du conflit et du manque de la compréhension sont à retrouver dans le domaine politique. En dépit des principes clairs de l’islam et du christianisme, une partie de l’opinion, quoique peu importante, attribue les problèmes des rapports albano-serbes au Sud de la Serbie à l’influence des préjugés religieux. Dans ce sens, on accuse repectivement la Communauté religieuse islamique et l’Église ortodoxe serbe ; on reproche à l’islamisme d’être « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous