Monitor

Satellite espion : le Monténégro et le Kosovo sous l’oeil du « grand frère serbe »

| |

La location à prix d’or d’un satellite espion israélien qui permet, depuis Belgrade, de surveiller le Monténégro et le Kosovo, survient-elle fortuitement en ce moment, à la veille du référendum monténégrin et des négociations sur le statut final du Kosovo ?

Par Milka Tadic-Mijovic La location d’un satellite est un exemple type de crime organisé, dans lequel ont participé au moins trois personnalités monténégrines : les deux membres monténégrins du Conseil suprême de la défense de l’Union d’États, Svetozar Marovic et Filip Vujanovic, ainsi que le vice-ministre de la Défense, Vukasin Maras. C’est ce que nous affirme le général Blagoje Grahovac, le conseiller du Président du Parlement Ranko Krivokapic. Intérêts personnels Aussi bien pour l’affaire des gilets pare-balles qui a fait l’objet d’un contrat d’achat de matériel militaire négocié avec l’homme d’affaires serbe Mile Dragic pour une valeur quelques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous