Koha Ditore

Sale temps pour la justice au Kosovo

| |

Les lois sont de plus en plus souvent bafouées au Kosovo, et l’impunité règne. Le quotidien Koha Ditore s’indigne de cette déliquescence, et s’inquiète de la population du Kosovo, qui qui porte le poids de l’irresponsabilité des dirigeants.

Par Agron Bajrami Un procureur du Kosovo affirmait récemment que pour poursuivre un responsable politique dans le protectorat, « il faut des éléments concrets et non pas seulement des articles des journaux »... Non seulement ceci est-il décourageant, mais répond d’une certaine façon à la question de savoir pourquoi aujourd’hui le système judiciaire ne fonctionne pas. Qui plus est, ce même procureur a mis en question l’existence même de l’institution du procureur public en ajoutant que « s’il s’agit d’un député, il faut avoir un soupçon basé sur des preuves, et intenter une action quand nous avons quelque chose de crédible... » Un esprit saint dit que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous