Koha Ditore

Justice au Kosovo : le besoin de transparence

| |

Les tribunaux du Kosovo ne peuvent pas devenir comme ceux des Etats-Unis, mais les télévisions du Kosovo pourraient dès maintenant retransmettre les procès importants pour la société. La transparence de la justice est à ce prix.

Par Agron Bajrami Le procès du commandant Remi et du " Groupe du Llap ", qui doit s’ouvrir le 17 février, risque de susciter des réactions importantes dans l’opinion du Kosovo, comme ce fut le cas avec le procès du " Groupe de Dukagjin " qui s’est tenu il y a peu de temps. L’importance politique et sociale de ces événements rend indispensable la prise de mesures adéquates par toutes les institutions de l’État (locales et internationales) pour assurer la transparence - à l’inverse de ce qui s’est passé dans le cas du procès du " Groupe de Dukagjin ", où les journalistes n’ont pas eu le droit d’accéder à l’une des séances lors du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous