Roumanie : la lutte contre le sida victime de l’épidémie de Covid-19

| |

C’est l’un des dommages collatéraux de la pandémie. Depuis le printemps 2020, les dépistages du VIH ont dramatiquement baissé en Roumanie et les malades ont moins accès aux hôpitaux, surchargés, et aux traitements. Sans parler de la stigmatisation sociale, qui complique encore un peu plus le quotidiens des personnes séropositives. Reportage.

Par Benjamin Ribout Le rendez-vous est pris ce matin de fin novembre à Bucarest, strada Oculului (« la rue du détour »), dans l’un des centres pilotés par ARAS. L’Association roumaine anti-sida fait de la prévention depuis 1992, principalement auprès des groupes vulnérables (toxicomanes, sans-abris, prostitué.e.s, personnes LGBT, Roms, détenus...). Le petit pavillon héberge un centre méthadone, le produit substitution à l’héroïne. Les personnes qui le fréquentent peuvent ainsi, si elles le souhaitent, se faire dépister gratuitement. « Je n’en ai aucun de programmé pour aujourd’hui », prévient d’emblée Raluca Teodorescu, assistante sociale et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous