Sida en Roumanie : une génération d’enfants contaminée à l’hôpital

| |

Au début des années 1990, plusieurs milliers d’enfants ont été contaminés dans les hôpitaux roumains. Personne n’a jamais été jugé coupable de la transmission de la maladie, tandis que les mesures prises par l’État roumain pour soutenir les victimes restent insuffisantes.

Traduit par Anna Marquer-Passicot En Roumanie, les premiers cas de VIH ont été diagnostiqués au début des années 1990, d’abord dans des orphelinats, puis chez des enfants vivant dans leurs familles. Les individus contaminés étaient à l’origine relativement peu nombreux, avant d’être estimés à 7000 au tournant du siècle dernier. À cette époque, la Roumanie était le pays d’Europe qui comptait le plus d’enfants séropositifs. La répartition géographique de la maladie était inégale et certaines zones du pays furent très touchées, comme Constanţa, la Moldavie roumaine, la région de la vallée du Jiu (Valea Jiului) et la ville de Sighetu Marmaţiei. Il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous