Le Courrier des Balkans

Sida en Roumanie : la vie pour une seringue

| |

L’infection au VIH se répand à toute vitesse en Roumanie. Ce sont les consommateurs de drogue injectable qui sont les plus touchés par le virus. À Bucarest, où 19.000 personnes consommeraient des drogues par voie intraveineuse, seuls trois centres et une ambulance mobile fournissent des seringues stériles aux toxicomanes. Reportage dans l’un de ces centres, mis en place par l’association Carusel.

Reportage texte et photos : Julia Beurq Le quartier de Ferentari, au sud de Bucarest, est blanc depuis quelques jours. La neige recouvre tout, mais elle ne peut cacher le dénuement de l’endroit. Les immeubles sont fatigués, la peinture bleue s’écaille. La route est défoncée et dans un coin, un homme fouille les ordures. Ferentari, connu comme l’un des quartiers « chauds » de la capitale, a mauvaise presse. « Rroms, violences et trafics en tout genre »... Beaucoup oublient que le plus grand mal qui gangrène Ferentari est, de loin, la pauvreté. Parmi les immeubles de ce quartier, au bord d’une allée, se tient discrètement le container qui sert (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous