Evenimentul Zilei

Roumanie : l’avortement thérapeutique bientôt illégal ?

| |

Un nouveau Code pénal est actuellement en préparation en Roumanie. Le projet prévoit d’interdire l’avortement thérapeutique après 24 semaines de grossesse, au motif que le foetus serait considéré comme une personne. Une disposition qui a déclenché de vives réactions, notamment parmi les ONG qui dénoncent, à terme, le risque d’une interdiction totale de l’avortement en Roumanie. La décision finale reviendra aux députés.

Par Geta Roman Le projet du nouveau Code pénal roumain contient un amendement qui pénalise l’avortement thérapeutique en tant qu’infraction si celui-ci est effectué à plus de 24 semaines de grossesse. Ce document législatif pourrait faire basculer la vie de nombreuses femmes roumaines. Après 24 semaines de grossesse, le fœtus deviendrait, selon la nouvelle législation, une personne. À ce titre, toute atteinte à sa vie doit être punie en conséquence. Et dans ce contexte, les femmes enceintes autant que le personnel médical pourront être poursuivis. Selon certains spécialistes, la Roumanie rejoindrait de la sorte les pays européens ayant la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous