Utrinski Vesnik

Macédoine : une campagne clandestine s’en prend au droit à l’avortement

| |

Une campagne agressive d’opposition à l’avortement s’affiche dans les rues de Skopje depuis plusieurs semaines. Personne ne sait qui se cache derrière cette opération. Les défenseurs des droits de l’homme dénoncent le manque de réaction des autorités. De son côté, le ministre de la Santé en profite pour glisser qu’il projette de durcir l’accès à l’IVG.

Par Jasmina Jovanovska Depuis plusieurs semaines, une campagne d’opposition à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) inonde Skopje d’affiches représentant des fœtus morts gisant près d’une paire de ciseaux chirurgicaux ensanglantés et d’un seau rempli de sang. Un slogan : « l’avortement est un meurtre ». Point troublant : personne ne sait qui organise cette campagne. En mois de trois mois, c’est déjà la deuxième vague d’affichage. Quelqu’un mène une campagne clandestine mais agressive pour l’interdiction de l’IVG. Les autorités ne sont pas parvenues jusqu’ici à découvrir qui mène cette campagne anonyme, illégale et échappant à tout contrôle. C’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous