Roumanie : le calvaire de 70 000 moutons destinés au Golfe persique

| |

70 000 moutons doivent faire route de Roumanie vers le Golfe persique. Alors que Bucarest est régulièrement épinglée pour mauvais traitement sur les animaux d’élevage, de nombreuses voix s’élèvent pour demander la suspension de cette livraison tant que des conditions de transport appropriées ne seront pas garanties. Bucarest n’entend pas céder.

Par Fl. Cass. Le 11 juillet, le commissaire européen en charge de la santé et de la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, a appelé le ministre roumain de l’Agriculture, Petre Daea, à suspendre la livraison de 70 000 moutons dans le Golfe persique, prévue courant juillet. Ces animaux doivent être prochainement chargés sur le bateau Al Shuwaikh, propriété de l’entreprise koweïtienne Livestock Transport & Trading (KLTT), et envoyés au Koweït, au Qatar et aux Émirats arabes unis, pour l’Aïd el-Kebir, la « fête du sacrifice », qui commence cette année le 11 août. Mais Petre Daea refuse de bloquer ce transport. « Nous n’arrêterons pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous