Roumanie : les chiens errants partent aussi à l’étranger

| |

Depuis les années 1980, la Roumanie a un problème de chiens errants que les autorités ont bien du mal à traiter. Face à l’incurie de l’État, coupable en outre de nombreuses maltraitances, la société civile a pris le relais. L’une des solutions trouvées : envoyer ces chiens sans maîtres en Europe de l’Ouest. Reportage.

Par Laura-Maria Ilie Une certaine idée de la justice On estimait à 200 000 le nombre de chiens errants à Bucarest en 2000. Une véritable chasse aux chiens a débuté en 2001 par le maire de la capitale de l’époque, le futur Président Traian Băsescu. Ce dernier a changé les termes de la loi qui laissait jusqu’alors sept jours au chien, après sa capture, pour être adopté, en euthanasie immédiate sans triage préalable entre les animaux malades et en bonne santé, jeunes et vieux, agressifs ou non. L’euthanasie était souvent effectuée via des procédures cruelles et des substances non approuvées. Les riverains des refuges se plaignaient des horribles (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous