Roumanie : les chiens partent aussi

| |

Depuis les années 1980, la Roumanie a un problème de chiens errants que les autorités ont bien du mal à traiter. Face à l’incurie de l’État, coupable en outre de nombreuses maltraitances, la société civile a pris le relais. L’une des solutions trouvées : envoyer ces chiens sans maîtres en Europe de l’Ouest. Reportage.

Par Laura-Maria Ilie En septembre 2013, la capitale roumaine est le lieu d’une tragédie qui va à nouveau faire lever les armes. Ionuţ Anghel, petit garçon de quatre ans, est tué par des chiens. Il jouait dans un parc avec son frère âgé de six ans. Ils étaient accompagnés de leur grand-mère jusqu’à ce qu’elle perde leur trace. Ils se sont aventurés sur une propriété privée non sécurisée près du parc où des chiens les ont attaqués. Le grand frère a réussi à s’échapper mais pas Ionuţ. Il n’est toujours pas clair si ce sont des chiens errants ou des chiens domestiqués entraînés au combat qui ont tué Ionuţ. Les blessures laissées sur le corps du jeune garçon et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous