Recensements dans les Balkans : décomptes, retards et polémiques

| |

Retards dus à la pandémies, polémiques politiques et identitaires... Comme chaque décennie, les recensements de population sont prétexte à d’homériques batailles. Quel est le poids de la communauté albanaise en Macédoine du Nord ? Peut-on se dire « Voïvodinien » en Serbie ? Qui est Monténégrin et qui est Serbe au Monténégro ? Tour d’horizon.

Par Ph.B. (Avec RSE) – Le recensement des habitants a commencé en Croatie et en Macédoine du Nord. En Serbie, au Kosovo et au Monténégro, il est prévu en 2022, et en 2023 en Bosnie-Herzégovine. En Croatie, le recensement a commencé lundi 13 septembre et se poursuivra jusqu’au 26 septembre. L’opération se déroule en deux phases : du 13 au 26 septembre par un « auto-recensement » de la population via le système électronique e-Citoyens, puis du 27 septembre au 17 octobre, des agents effectueront un recensement classique sur le terrain. Les membres des minorités en Croatie ont été appelés à déclarer la nationalité à laquelle ils appartiennent. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous