Recensement en Croatie : la minorité serbe veut défendre ses droits

| |

La Croatie s’apprête à lancer son nouveau recensement décennal, qui sera vraisemblablement marqué par les mêmes tendances qu’en 2011, en particulier la baisse de la population due à l’exode. Pour les minorités, c’est un rendez-vous crucial : leur importance numérique détermine leurs droits (langue, représentation politique, etc.). Du côté des Serbes, on attend ce rendez-vous avec une certaine appréhension.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Plus de 80 grands panneaux publicitaires portant l’inscription « Ne sois pas que serbe, sois un e-Serbe » ont été déployés dans les régions de la Croatie où vit une importante minorité serbe. Ce message fait partie de la campagne de préparation du recensement de la population en Croatie, qui se tiendra en deux phases dans les semaines qui viennent : la première, en ligne via un site dédié, du 13 au 26 septembre, et la seconde, une classique enquête de terrain du 27 septembre au 17 octobre. En Croatie, les recensements sont effectués tous les dix ans. Celui de 2011 avait recensé 4,3 millions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous