Monténégro : la vente des biens publics, secret d’État

| |

Toutes les informations sur les procédures de privatisation des entreprises monténégrines seront inaccessibles au public et considérées comme secrets d’État pour les cinq prochaines années.

Par Zoran Radulović La décision, prise fin janvier 2015, concerne les 13 compagnies suivantes : Institut Dr Simo Milošević, AD Montecargo, Montenegroairlines, Budvanska Rivijera, HTP Ulcinjska Rivijera, Institut Crne Metalurgije Nikšić, Poliex AD Berane, Pošta Crne Gore, Novi Duvanski Kombinat, Montenegro Defence industry, Hôtel Park (Bijela), l’usine de Gornji Ibar dans le centre de Rožaje et « toutes les activités en vue de définir les prochains rapports entre le gouvernement et la compagnie A2A, liés au contrat de recapitalisation et de privatisation partielle de la compagnie d’électricité EPCG ». La proposition de la Commission d’appels (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous