Slobodna Europa

Monténégro : un pays au bord de la banqueroute

| |

La dette publique monténégrine a doublé en cinq ans et s’élève désormais à 1,5 milliards d’euros. Le gouvernement emprunte toujours plus afin de rembourser les emprunts précédemment contractés. Il devrait 840 millions dans les prochaines années pour assurer le service de la dette actuelle : une méthode qui risque de mettre rapidement le pays en banqueroute.

Par Esad Krcić A en juger par ses actions précédentes, mais aussi par ses intentions pour l’avenir, il semble que les objectifs économiques du gouvernement monténégrin se limitent à emprunter de l’argent. Retrouvez notre dossier : Monténégro : un « printemps social » contre l’État mafieux Le Monténégro contracte de nouvelles dettes afin d’assurer la viabilité du budget, mais cette pratique qui consiste à s’endetter à nouveau afin de rembourser les anciennes dettes a pour effet de créer une spirale qui pourrait bien mener, à terme, à la faillite. Le gouvernement monténégrin a l’intention d’emprunter 840 millions d’euros dans les quatre années à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous