Le Courrier du Kosovo

Nationalisme et « gauche moderne » : le LPK se transforme en Parti socialiste du Kosovo

| |

Le Mouvement populaire du Kosovo (LPK), qui fut la matrice idéologique de toutes les guérillas albanaises des Balkans, a décidé de se transformer en Parti socialiste du Kosovo (PSK), sous la houlette d’Emrush Xhemaili. L’ancien parti clandestin marxiste-léniniste « envériste » veut mettre la priorité sur les questions sociales plutôt que sur les enjeux nationaux. Il rêve même de rejoindre l’Internationale socialiste.

Par Belgzim Kamberi Après 27 années d’existence, le Mouvement populaire du Kosovo (LPK) s’est officiellement auto-dissous, non pas pour interrompre son activité politique, mais pour la « transformer ». En effet, lors du huitième congrès du parti, la majorité absolue des délégués a voté en faveur de la création d’un nouveau parti, le Parti socialiste du Kosovo (PSK). L’objectif sera plus large : construire une gauche moderne kosovare. « Partout en Europe, il existe une gauche et des partis socialistes. Nous voulons devenir un parti de gauche européen et rejoindre l’Internationale socialiste », a expliqué le président du nouveau parti, Emrush (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous