Zëri

Qui contrôle le Kosovo ?

| |

Malgré l’existence d’institutions élues, le Kosovo plonge toujours un peu plus dans le chaos. Les Serbes se préparent à un nouveau conflit, tandis que quelques Albanais creusent des tranchés, sur les consignes de l’AKSH. Pourtant, selon tous nos dirigeants, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Par Halil Matoshi Plusieurs polices officielles sont actuellement opérationnelles au Kosovo : la police de la Mission des Nations Unies (MINUK), la police militaire de la KFOR, le Service de Police du Kosovo (KPS), la police du TMK… Aucune de ces polices ne veut pourtant s’affronter au fait que la société est doucement en train de passer sous la coupe de la mafia, du crime organisé et de la corruption. Au Kosovo, existent aussi plusieurs armées officielles, semi-officielles et clandestines : la KFOR, le TMK, dont l’objectif est de devenir l’armée du Kosovo, comme l’a clairement déclaré dernièrement le général Agim Ceku, les SRG (ex-unités (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous