Le Courrier des Balkans

Musique : le vent du sud ou les véritables origines du turbofolk

| |

Aimez-vous le turbofolk ? Beaucoup, qui écoutent en cachette Ceca ou Lepa Brena, n’oseraient pas le reconnaître... Genre décrié s’il en est, le turbofolk, associé au régime de Milošević, est souvent perçu comme une « sous-culture », vulgaire et abâtardie. Loin des clichés, notre correspondante explore la genèse de cette musique populaire.

Par Jovana Papović « Musique d’écervelés, de paysans primitifs », « rythmes extravagants qui attisent la haine et la violence », « bande son de la politique nationaliste et guerrière de Slobodan Milošević »… Voici quelques-uns des qualificatifs utilisés dans les années 1990 par l’intelligentsia balkanique pour qualifier toute la subculture hétéroclite rassemblée sous le néologisme de « turbofolk ». Écoutez le meilleur du turbofolk sur Balkanophonie Vingt ans après la première critique formulée par Milena Dragićević Šešić, professeure à l’Université des Arts de Belgrade et spécialiste des politiques culturelles, dans son livre La culture néo-folk (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous