Monitor

Monténégro : qui veut acheter le Combinat de tabac de Podgorica ?

| |

Pour que la Fabrique des tabacs de Podgorica (DKP) soit vendue, il faudrait adopter une loi sur les tabacs, supprimer la vente au noir de cigarettes dans les rues, harmoniser le marché monténégrin avec celui de la Serbie et licencier un millier d’employés. Le gouvernement y est-il prêt ?

Par Jadranka Rabrenovic On apprend que DKP est mis en vente. L’absence de toute réaction de l’opinion publique à la nouvelle de l’appel d’offres ne doit pas surprendre. Le géant agonisant avec ses 1300 employés n’est plus que l’ombre du fier producteur d’autrefois avec sa gamme de « Point 100s », de « Zodijak » aromatisé, ou de « Lovcen » à l’arôme spécifiquement oriental. Pourtant, une tentative de privatisation a déjà échoué et le DKP détient un record peu glorieux : c’est la seule usine de tabacs qui n’a pu trouver d’acheteur. « Le temps n’est pas venu de vendre, il faut annuler l’appel d’offres », affirme le coordinateur du Groupe pour les changements, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous