Monitor

Monténégro : dans la fumée des cigarettes

| |

Dans sa lutte contre les cigarettes de contrebande, le gouvernement du
Monténégro ne fait qu’énoncer des idées sans grand relief. Pendant ce temps,
les gros trafiquants s’activent sans problème.

Par Marijana Kadic et Zoran Radulovic En cette mi-octobre, le marché de Podgorica fonctionne comme « au bon vieux temps » de la crise. On trouve de tout, en gros et au détail. Tout se vend : de l’huile, du sucre, de la farine, des conserves de poisson et de viande – sur certaines figurent encore les marques des organisations humanitaires grâce auxquelles ces produits ont été importés dans le pays –, des produits cosmétiques de qualité douteuse, et des succès musicaux, anciens et nouveaux, piratés : disques lasers « bulgares », cassettes « artisanales », etc. Sans trop d’efforts, l’acheteur trouvera aussi les cigarettes et les alcools « interdits (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous