Monténégro : le gouvernement se déchire, le pays navigue à vue

| |

Le Premier ministre appelle à la destitution du vice-Premier ministre qui appelle à la formation d’un nouveau gouvernement... Où en est le Monténégro après 18 mois de difficile « transition » ? Les promesses de démanteler le régime autoritaire et corrompu de Milo Đukanović ont-elle été tenues ?

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) Le vice-Premier ministre Dritan Abazović et la coalition Noir sur Blanc ont annoncé le 19 janvier qu’ils retiraient leur soutien à l’actuel gouvernement, invitant les députés à voter en faveur d’un gouvernement minoritaire dans lequel ni le Parti démocratique des socialistes (DPS) du président Milo Đukanović ni le Front démocratique (DF) n’auront leur place. Le Premier ministre a aussitôt déclaré que cette proposition était une « trahison ». Zdravko Krivokapić se considère en effet comme le vainqueur des élections du 30 août 2020, quand les citoyens ont voulu tourner la page d’un régime hybride et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous