Utrinski Vesnik

Macédoine : les producteurs de tabac ne veulent pas se faire rouler

| |

La Macédoine entend réduire le nombre d’hectares consacrés à la culture du tabac pour des raisons de santé publique. Or, cette industrie fait vivre 200 000 personnes dans le pays selon l’Union des producteurs de tabac, qui demande de surseoir à cette politique.

Par Monika Taleska Alors que l’industrie du tabac ne s’est jamais aussi bien portée et que la production ne cesse d’augmenter, le gouvernement macédonien pense sérieusement réduire les surfaces d’exploitation de cette culture afin de répondre aux exigences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette industrie représente 3,9% de la production industrielle totale du pays, emploie 3 000 personnes en contrat à durée indéterminée et propose 2 000 emplois saisonniers. En 2013, la production de tabac oriental s’est élevée à 27 000 tonnes (soit une augmentation de 23% par rapport à 2012). Par crainte de perdre leur moyen d’existence, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous