IWPR

Macédoine : le PDSh accusé de jouer double jeu après les événements de Kondovo

| |

Le parti albanais d’opposition est soupçonné de cynisme politique à la suite de l’épisode de l’occupation durant deux mois du village de Kondovo par des miliciens armés, qui a fait craindre le retour des violences. Le PDSh, qui a négocié le retrait des miliciens, aurait ourdi ce scénario pour améliorer son image de marque...

Par Muhamed Zekiri et Boris Georgievski. Le Parti Démocratique des Albanais (PDSh) est soupçonné d’avoir manigancé la crise, et d’avoir ensuite fait semblant de la résoudre, afin d’améliorer sa réputation locale et internationale. Les Albanais armés ont quitté le village macédonien de Kondovo le 17 décembre, après plusieurs semaines de négociations intenses entre les miliciens et les membres des partis politiques albanais. La police macédonienne a rejeté les appels publics qui leur ont été lancés de donner l’assaut au village - proche de Skopje, la capitale - préférant confier aux leaders albanais la résolution du problème. Pendant deux mois, des hommes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous