Korrieri

Que veulent les dirigeants de l’AKSh ?

| |

L’apparition de l’AKSh, qui multiplie les coups d’éclat en Macédoine, au Kosovo et dans la vallée de Presevo, pourrait bien nuire à la seule institution respectée au Kosovo : le Corps de protection du Kosovo.

Par Nebi Merseli Spiro Butko, Idajet Beqiri et quelques Albanais du Kosovo, de la vallée de Presevo et de Macédoine devront prendre leurs responsabilités si d’ici au printemps, la sécurité dans ces régions se détériore jusqu’à la guerre. Encore une fois, ce sont les habitants de la région du Karadak de Kumanovo, de Skopje, de Gnijlane, de l’est du Kosovo et du sud de la Serbie qui verront leurs vies bousculées. C’est pour cette raison que Spiro Butko, alias Vigan Gradica, et Idajet Beqiri, alias Alban Vjosa, tous deux d’Albanie, doivent bien réfléchir, eux qui se sont présentés publiquement en première ligne d’une nouvelle formation armée albanaise, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous