Lobi

Histoires de l’Ouest sauvage en Macédoine

| |

La Macédoine est affectée par une nouvelle flambée de violence, qui serait imputable à la nouvelle guérilla albanaise de l’AKSH. Cependant, les derniers incidents survenus à Aracino témoignent surtout d’une généralisation de la violence, qui n’a même plus de « prétexte ethnique ».

Par Iso Rusi Premier récit : Le garçon de l’Ouest sauvage La première victime de notre récit porte le nom assez ennuyeux d’Olimpus C40. C’est un appareil numérique. Il accompagnait le journaliste de Lobi, parti la semaine passée à Aracinovo pour voir ce qui se passait là-bas… Comme prévu, notre journaliste a rencontré et discuté avec des membres de toutes les structures officielles, représentants politiques, ex-membres de l’ex-UCK, mais aussi avec le fameux Çakalla. Avant de partir, il a voulu prendre quelques clichés d’Aracinovo. Et c’est à ce moment qu’il a eu le malheur d’être aperçu par le garçon de l’Ouest sauvage. Le jeune homme, qui ne voulait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous