Nova Makedonija

Macédoine : faire un film, c’est tout un cinéma

| |

C’est de plus en plus difficile de faire un film en Macédoine. Non seulement, le Fonds cinématographique ne remplit pas sa mission, en bloquant les paiements, mais voici que la Cour des comptes accuse acteurs, réalisateurs et producteurs de malversations financières. Les milieux du cinéma sont indignés.

Par Ivana Nolčeva L’Association des travailleurs du cinéma de Macédoine (ATCM) a fortement réagi à un récent rapport de la Cour des comptes dénonçant des irrégularités : emplois fictifs payés par les sociétés de production, acteurs étrangers surpayés, acteurs rémunérés deux fois pour le même rôle, frais d’honoraires élevés pour les équipes de production et qui augmentaient encore en cours de tournage. Selon le rapport d’audit, les plus grosses négligences concernent le travail des sociétés de production. Le Directeur de l’ATCM, Robert Naskov, a déclaré qu’avec ce rapport les producteurs sont mis dans une position qu’ils ne méritent pas et qui ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous