BIRN

Les élections, un test de crédibilité pour la Macédoine

| |

En Macédoine, le bon déroulement des élections du 5 juillet constituera un test de crédibilité. Le pays a connu de nombreuses élections chaotiques. Cette fois, les yeux de la communauté internationale seront braqués sur le processus électoral. Enjeu : l’entrée de la Macédoine dans l’UE et dans l’OTAN.

Par Tamara Causidis La Macédoine vient de renforcer les peines encourues pour les irrégularités provoquées dans le processus électoral. Une mesure prise au milieu d’une pluie d’avertissements : toute répétition des dérives électorales déjà connues pourrait altérer les chances du pays d’accéder à l’Union Européenne (UE) et à l’OTAN. Le Parlement a amendé le Code pénal deux jours à peine avant le début officiel de la compagne relative aux élections du 5 juillet prochain. Les changements instituent des peines plus dures. L’auteur d’une infraction électorale mineure, qui encourait auparavant des sanctions financières, risque à présent trois ans de prison. Ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous