Utrinski Vesnik

Des élections municipales à la classique sauce macédonienne

| |

Le scrutin municipal du 13 mars a été marqué par quelques surprises, notamment la percée du candidat indépendant Trifun Kostovski à Skopje. L’OSCE a dénoncé des violences et des irrégularités. Les deux grands perdants sont les anciens partenaires de coalition, Ljupco Georgievski dans le camp macédonien, et Arben Xhaferi dans le camp albanais.

Par Gordana Duvnjak Comment le premier tour des élections municipales en Macédoine s’est-il déroulé ? D’une façon « typiquement macédonienne », dirions-nous. Autrement dit, nous avons assisté dans l’ensemble à des élections démocratiques en bonne et due forme, que les observateurs étrangers ont d’ores et déjà jugées s’être déroulées « non sans quelques irrégularités par rapport aux standards internationaux ». Mais ce furent aussi des élections qui ne peuvent guère sortir du schéma habituel dû au faible niveau de la culture politique. Un jour après les élections, on ne savait toujours pas si Trifun Kostovski allait remporter les élections à Skopje dès le premier tour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous