Le Courrier des Balkans

« Le monastère de Visoki Dečani ? Une chance pour le Kosovo ! »

| |

Depuis plusieurs mois, les manifestations ont repris devant le monastère serbe orthodoxe de Visoki Dečani, pourtant classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et « zone protégée » selon le plan Ahtisaari. Alors que les moines ont pris la citoyenneté du Kosovo, l’higoumène Sava s’explique sur les enjeux réels de ces manifestations et l’inaction des institutions de Pristina. Entretien.

Propos recueillis par Marie Dhumieres Le Courrier des Balkans (CdB) : Pour la première fois depuis la fin de la guerre, le monastère a récemment été contraint de fermer ses portes à cause des manifestations. Comment en est-on arrivé à cette situation ? Père Sava (P.S.) : L’histoire remonte à 1997, quand 23 hectares de terrain confisqués en 1946 par le gouvernement communiste nous ont été restitués, parce que les deux sociétés d’État qui occupaient ce terrain avaient cessé toute activité. Nous utilisons donc ces terrains depuis 1997, pour l’élevage de vaches, de chèvres et de moutons. En 1992, quand nous sommes arrivés ici, il n’y avait aucune (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous