Express

Kosovo : églises et monastères au coeur des conflits

| |

La question du monastère serbe de Visoki Decani, protégé par une zone réservée de 800 hectares, continue d’alimenter les polémiques. Pourquoi des lieux de culte qui ont traversé un millénaire d’une histoire tourmentée ont-ils été détruits en 2004 ? Le quotidien albanais Express revient sur l’histoire des religions au Kosovo, en insistant sur la tradition des « gardiens » albanais du monastère de Decani.

Par Valon Syla Auparavant, à l’église de Shën Premte, aussi connue sous le nom de Bogorodica Leviska, les Albanais et les Serbes priaient dans un espace conjoint avec des rites chrétiens semblables. Cette église avait été construite en 1010 à Prizren, sous le règne de Basile II, pour renforcer l’influence culturelle de Constantinople contre celle de Rome. Même si elle était destinée à être un lieu de culte, elle fut avant tout construite dans un but politique durant la période byzantine. 40 ans après la construction de cette église, en raison du conflit entre le pape de Rome et le patriarche de Constantinople, le christianisme se divisa en deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous