Albinfo.ch

Kosovo : les investissements étrangers en chute libre

|

Jusqu’à la déclaration d’indépendance, le Kosovo justifiait la fragilité de son économie par l’instabilité politique, mais force est de constater que depuis le 17 février 2008, la situation s’est encore aggravée. Chômage en hausse, investissements étrangers en forte baisse, le tableau est bien sombre. La faute à qui ?

Selon la Banque mondiale, le chômage toucherait 34% des actifs du Kosovo - et 38% selon les données du FMI. Dans le même temps, les investissements étrangers diminuent d’année en année depuis la proclamation d’indépendance. La faute à la crise mondiale, expliquent les dirigeants kosovars, tandis que les économistes pointent la responsabilité des institutions publiques. Avant la proclamation d’indépendance, la venue d’investissements étrangers (IDE) constituait un avenir prometteur pour l’État naissant, la perspective d’un développement économique global. À l’époque, le manque d’IDE au Kosovo était attribuée au statut instable du territoire. Quatre ans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous