Koha Ditore

Kosovo : les illusions du développement économique

| |

La politique économique du gouvernement du Kosovo se réduit à un axiome simple : la privatisation des ressources publiques qui devrait, comme par miracle, faire accourir les investisseurs étrangers. En réalité, le Kosovo risque uniquement de perdre le contrôle sur ses ressources, sans en tirer le moindre bénéfice économique durable. Besnik Pula dresse un sévère réquisitoire contre cette politique économique à courte vue, en fustigeant « l’illusion » du développement et de la croissance.

Par Besnik Pula Nous pensions que le nouveau gouvernement avait un plan de développement économique du Kosovo, mais nous venons d’apprendre qu’un tel plan n’avait jamais existé. La semaine dernière, le Premier ministre Thaçi, accompagné d’un groupe de ministres, s’est rendu dans un centre touristique de Bulgarie, pour rédiger, comme nous l’avons appris, une stratégie de développement économique. Il ne faut surtout pas s’attendre à ce que cette nouvelle stratégie révèle de biens grandes surprises, car Hashim Thaçi et ses ministres ont séjourné en Bulgarie en compagnie de l’ambassadeur américain Christopher Dell. À regarder les dernières déclarations de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous