Le Courrier des Balkans

Grèce : le parlement vote la suppression de 15.000 postes de fonctionnaires

|

Les députés grecs ont voté le renvoi de 15.000 fonctionnaires d’ici 2014, dont 4.000 dans les tous prochains mois. Cette mesure a mobilisé les syndicats, qui appellent à une mobilisation massive à Athènes lors du traditionnel rassemblement du Premier mai.

La mesure adoptée par le parlement grec devrait permettre au pays de toucher la prochaine tranche d’aide internationale à hauteur de 8,8 milliards d’euros. La « troïka » – UE, FMI et Banque centrale européenne – a en effet imposé des mesures d’austérité à Athènes en contrepartie de l’aide, qui atteint 240 milliards d’euros depuis 2010. Retrouvez notre dossier : Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? La suppression des 15 000 postes de fonctionnaires a été adoptée dans une ambiance houleuse au parlement. Une première manifestation a rassemblé près de 1000 personnes au centre d’Athènes dès l’annonce de cette mesure. Les syndicats évoquent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous