B92

Grandes administrations, entreprises publiques : tout se partage en Serbie

| |

Il faudra attendre jusqu’au 23 juillet pour connaître la composition définitive du nouveau gouvernement serbe. Pourquoi ? Il faut achever une immense braderie, où les partis politiques de la nouvelle majorité se partagent la direction des grandes administrations et des entreprises publiques. Des positions souvent bien plus « intéressantes » que les portefeuilles ministériels...

Le Parti progressiste serbe (SNS) aura Telekom Srbija et la Banque nationale de Serbie tandis que son partenaire, le Parti socialiste de Serbie (SPS) contrôlera Électricité de Serbie (EPS), mais aussi les assurances Dunav et la Poste. Retrouvez notre dossier : Nouveau gouvernement en Serbie : les jeux sont faits, et Ivica Dačić remporte la mise Régions unies de Serbie (URS) n’est pas en reste. Les amis de Mlađan Dinkić contrôleront la Komercijalna Banka ainsi que la direction des Stations de ski de Serbie. Selon le quotidien Kurir, le Parti uni des retraités (PUPS), partenaire du SPS, aurait la direction des Forêts (JP Srbijašuma) et des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous