Le Courrier des Balkans

Serbie : que signifie la victoire de Tomislav Nikolić ?

| |

La Serbie « revient-elle vers son passé », en élisant le nationaliste Nikolić ? Rien n’est moins sûr. Bien peu de choses séparent aujourd’hui les programmes des deux principales formations politiques serbes, et la victoire de Tomislav Nikolić résulte moins d’un vote d’adhésion que d’une volonté de « punir les sortants ». La défaite de Boris Tadić traduit un rejet des politiques menées jusqu’à présent en Serbie, avec la bénédiction de l’Union européenne.

Par Jean-Arnault Dérens Au lendemain du premier tour, certains commentateurs, pariant sur une reconduction de la coalition sortante, notaient une « exception serbe ». Toutes les élections organisées en Europe depuis que celle-ci se débat dans la crise se sont soldées par une défaite des sortants et, au final, la Serbie ne fera pas exception à cette règle. La victoire de Tomislav Nikolić résulte beaucoup moins d’un vote d’adhésion que d’une volonté de punir les sortants. Les électeurs ont exprimé leur volonté de sanction de plusieurs manières : beaucoup se sont abstenus, l’abstention atteignant le taux record de 54% des inscrits ; beaucoup (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous