Birn

Corruption, autoritarisme : le modèle économique croate en question

| |

Nombreux sont ceux qui considèrent la Croatie comme le moteur économique des Balkans. Le récent Index of Economic Freedom de la Heritage Foundation et du Wall Street Journal classe pourtant le pays comme un des moins performant d’Europe. Corruption, pratiques autoritaires, entraves politiques aux investissements privés... Un sévère état des lieux de Natasha Srdoc-Samy.

Par Natasha Srdoc-Samy [1] Sur la longue et sinueuse route de la transition économique post-socialiste, la Croatie a souvent été en avance sur les autres États du sud-est de l’Europe. Pourtant, juste au moment où elle devrait gambader loin devant les autres pays de la région et attirer les investissements, la Croatie se retrouve à un carrefour entre les promesses rhétoriques et de la réalité économique. Les politiciens de Zagreb ont l’habitude de penser que les adhésions du pays à l’Union Européenne et à l’OTAN sont des choses entendues. Mais des observateurs plus critiques remarquent que, dans les faits, l’État résiste aux réformes, et ce dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous