Osservatorio Balcani e Caucaso

Bulgarie : la campagne meurt à petit feu

| |

Une centaine de villages a tout simplement disparu au cours des deux dernières années en Bulgarie, un pays qui compte déjà 500 villages fantômes. Pour comprendre le phénomène, direction Paramun : un village où l’âge moyen des habitants avoisine les 75 ans.

Par Nevena Borisova et Ivan Bakalov Paramun est un petit village à 70 km à l’ouest de Sofia, la capitale bulgare, avec ses maisons aux murs décrépis et aux fenêtres cassées, les arbustes et les chênes qui couvrent les collines autour. L’air pur et le paysage bucolique auraient pu le transformer en une destination touristique, mais Paramun reste un de ces 650 villages bulgares qui comptent moins de 50 habitants. Chaque mois, Paramun et ses villages voisins voient chuter leur population dont la moyenne d’âge est de 75 ans. Cent petits villages ont disparus ces deux dernières années en Bulgarie, soit parce que personne n’y habite, soit parce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous