Standart

Agriculture : l’UE verte de colère contre la Bulgarie

| |

Contre l’avis de l’UE, le Parlement bulgare vient de prolonger jusqu’en 2020 l’interdiction de vente de terrains agricoles à des investisseurs étrangers qui courait jusqu’au 1er janvier 2014. Bruxelles brandit de sérieuses menaces de rétorsion.

Le Parlement bulgare a prolongé le moratoire sur l’achat de terres agricoles par des investisseurs étrangers jusqu’en 2020. L’Union européenne avait pourtant averti qu’une telle décision pourrait donner lieu à une révision du traité d’adhésion du pays datant de 2007. Cette interdiction devait expirer au 1er janvier 2014, et tout manquement à la règle pourrait déclencher des procédures d’infraction de la part de l’UE. Pour la Bulgarie, le membre le plus pauvre de l’Union, il s’agit de protéger les intérêts de ses agriculteurs face à la spéculation d’investisseurs étrangers. Chantal Hughes, L’une des porte-paroles du Commissaire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous