Le Courrier des Balkans

Bosnie : les partis nationalistes serbes et croates s’entendent pour empêcher la sortie de crise

|

Le Parlement central de Bosnie-Herzégovine se prononcera le 29 juin sur la candidature de Slavko Kukić, choisi par la Présidence collégiale pour devenir Premier ministre. L’issue du vote laisse pourtant peu de doutes : les partis nationalistes serbes et croates ont annoncé qu’ils voteraient contre et la Commission en charge du Conseil des ministres l’a rejetée le 24 juin. Neuf mois après les législatives, la Bosnie semble encore loin d’être sortie de la crise.

Avec Balkan Insight - Le Parlement central de Bosnie-Herzégovine doit se prononcer mercredi 29 juin sur la nomination de Slavko Kukić au poste de Premier ministre. Croate de Mostar, membre du parti multiethnique SDP, il a été désigné le 14 juin par la Présidence collégiale pour former un gouvernement. Selon toute vraisemblance, Slavko Kukić n’obtiendra pas la confiance des députés bosniens. Les principaux partis nationalistes croates et serbes se sont entendus pour empêcher sa candidature d’aboutir. Slavko Kukić est soutenu par une fragile coalition regroupant le SDP, le principal parti bosniaque (SDA) et deux petites formations (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous