Oslobodjenje

Crise politique : deux visions contradictoires de la Bosnie-Herzégovine

| |

Deux conceptions de la Bosnie-Herzégovine s’opposent toujours : celle d’une société multiethnique, pluraliste, démocratique et euro-atlantique d’une part, et celle d’un pouvoir partagé entre trois oligarchies nationalistes. La crise post-électorale se poursuit avec le durcissement des positions des partis croates HDZ et HDZ 1990, soutenus par le SNSD de Milorad Dodik. Une analyse de Zija Dizdarević.

Par Zija Dizdarević La formation du gouvernement dans la Fédération de Bosnie-Herzégovine est déjà contestée par la Communauté démocratique croate de Bosnie-Herzégovine (HDZ BiH) et la Communauté démocratique croate 1990 (HDZ 1990) ainsi que par la Commission électorale centrale. Le refus de la part de ces deux partis d’accepter une solution politique raisonnable soutenue par les médiateurs internationaux complique sérieusement la situation en Fédération et rend incertaine la formation du gouvernement au niveau de l’Etat central. Le Bureau du Haut Représentant (OHR) a indiqué que l’échec des négociations était la conséquence de la contestation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous