Slobodna Evropa

Bosnie-Herzégovine : la Fédération face à « une situation inextricable »

| |

La crise politique en Fédération croato-musulmane de Bosnie s’aggrave. La Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine (CIK) vient d’annuler l’élection du Président et du vice-Président de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, pour non conformité à la loi électorale. Elle aussi déclaré illégale la constitution de la Chambre des peuples de l’entité.

Par Milad Obradović La Cour de Bosnie-Herzégovine aura néanmoins le dernier mot vis-à-vis de cette décision de la Commission électorale centrale. Cette dernière a adopté deux décisions à la majorité des voix. Sa présidente Irena Hadžiabdić a déclaré que ces décisions n’étaient pas encore entrées en vigueur et qu’elles étaient suivies d’un droit d’appel auprès de la Cour d’État : « La première décision vise à déterminer que les élections pour la Chambre des peuples de la Fédération n’ont pas été menées dans l’ensemble des 10 cantons conformément aux dispositions de la loi électorale et que les conditions de constitution de cette assemblée n’ont pas été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous