BIRN

Bosnie : la nouvelle stratégie politique des dirigeants religieux

| |

Durant des années, l’Église catholique a soutenu le HDZ, tandis que la Communauté islamique de Bosnie roulait pour le SDA. Cette année, les leaders religieux ont changé de stratégie. En effet, le camp croate est désormais divisé et, côté bosniaque, le reisu-l-ulema a apporté un soutien ouvert au candidat Haris Silajdzic, grand vainqueur de l’élection présidentielle. Les communautés religieuses n’ont pas renoncé à jouer un rôle politique majeur.

Par Saida Mustajbegovic et Nerma Jelacic Les dirigeants catholiques et musulmans ont soulevé la colère de l’establishment politique en Bosnie-Herzégovine en abandonnant leurs vieux alliés, et en invitant leurs fidèles à voter pour de nouvelles formations aux élections générales de dimanche Dans le passé, les chefs musulmans et catholiques incitaient leurs fidèles à appuyer le puissant Parti bosniaque de l’Action démocratique (SDA) ou l’Union démocratique croate (HDZ). Cette fois-ci, les religieux ont essayé de se tourner vers de nouveaux partis, plus modestes, qui se sont développés depuis la fin de la guerre de 1992-1995 dans l’ancienne république (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous