Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : un an après la révolte populaire, la rage sociale ne s’éteint pas

| |

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de Bosnie-Herzégovine samedi pour marquer le premier anniversaire de la grande révolte de l’hiver dernier. Rien n’a vraiment changé depuis un an : la Bosnie-Herzégovine est toujours embourbée dans la crise, et sa classe politique ne parvient toujours pas à former un gouvernement, quatre mois après le scrutin du 12 octobre dernier.

Par Rodolfo Toè " /> Les citoyens de Bosnie-Herzégovine n’ont pas encore cessé la lutte, et ils ont choisi de le démontrer en organisant une manifestation nationale pour commémorer le « printemps bosnien » de l’hiver dernier. A Bihać, Zenica, Tuzla, Mostar ainsi que dans la capitale, Sarajevo, des centaines de personnes sont descendues dans les rues pour manifester contre la classe politique. Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : quel avenir pour le mouvement des plenums ? A Bihać, une centaine de personnes s’est donné rendez-vous en dépit de la neige qui a balayé la région dans la journée de vendredi. A Zenica comme à Tuzla, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous