Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : à Tuzla, la mobilisation ouvrière gagne de l’ampleur

| |

Les travailleurs des entreprises Dita, Konja, Guming et Polihem poursuivent leurs manifestations à Tuzla. Ils exigent la démission du gouvernement cantonal qu’ils accusent de n’avoir pas pu sauver leurs entreprises de la faillite. Les « plénums citoyens », nés lors de la grande flambée sociale l’hiver dernier, font à nouveau entendre leur voix.

Par A. De Noni « Sept mois, ça suffit pour trouver une solution pour les entreprises Konja et Dita. Mais nos gouvernants ne font que mentir. A présent, ils doivent payer pour leurs fautes. Le gouvernement cantonal doit démissionner. Sinon, je ne sais pas ce qui pourrait se passer », assure Sakib Kopić, président du syndicat Solidarité, qui s’occupe de coordonner les manifestations des travailleurs à Tuzla. Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : quel avenir pour les « plénums citoyens » ? Le message est adressé non seulement à l’administration cantonale actuelle, un gouvernement technique formé après les grandes manifestations (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous