Danas

Basket : cette guerre qui rattrape les athlètes serbes en Libye et en Syrie

| |

Après l’implosion de la Yougoslavie, la Serbie a conservé de solides amitiés dans le monde arabe. Nombre de ses sportifs y partent toujours monnayer leurs services, et notamment en Syrie et en Libye et les révolutions ne font pas vraiment leurs affaires. En Égypte, la porte est désormais fermée aux sportifs étrangers... Un basketteur et un entraîneur font le point sur la situation actuelle.

par N. Marković Le printemps 2011 a été stressant et traumatisant pour les Libyens, mais également pour les travailleurs étrangers. Aujourd’hui, le même scénario se répète en Syrie, même s’il n’y a pas encore de départs massifs de ce pays stratégiquement important. Comme à chaque fois, tout le monde attendra le dernier signal, puis commencera l’évacuation par bateaux et avions si la situation ne s’améliore pas. Retrouvez notre dossier : Les Balkans et le monde arabe : de si vieilles amitiés Près d’un an après la chute de Mouammar Kadhafi, les sportifs - notamment les basketteurs serbes - sont prêts à revenir en Libye. Un acte courageux, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous