Klan

Albanie : une situation sociale qui rappelle la crise des pyramides

| |

La société albanaise vit une situation semblable à celle de 1996. La corruption morale et financière touche chacune des strates de la société, et met une fois encore en péril le système démocratique. Alors que l’OSCE met en garde sur de possibles troubles dans le pays, le printemps 2003 provoque une sensation de déjà-vu, et rappelle la « crise des pyramides ».

Par Sokol Balla Il y a tout juste sept ans, en mai 1996, après des élections faites de violences et de manigances, le dollar atteignait un cours très bas, comme c’est actuellement le cas. La police et les services secrets traquaient et espionnaient quiconque se hasardait à exprimer son mécontentement en public. Des hommes politiques se faisaient molester quand ils protestaient contre le non-respect de leurs droits, alors que les gardiens du pouvoir faisaient le pied de nez à tout le monde. Les autorités n’ont respecté ni les minorités ni les libertés, ni le droit de grève, ni les rapports des observateurs de l’Union européenne, des États-Unis, et de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous