Shekulli

Albanie : difficile dédommagement des anciens propriétaires

| |

Une commission parlementaire examine la loi sur la restitution et la compensation des propriétés séquestrées par le pouvoir communiste. Or, les terres disponibles sont rares, et le gouvernement n’a pas d’argent pour dédommager les anciens propriétaires.

Les députés de la Commission parlementaire sur l’économie et les finances expliquent que l’État ne possède pas de terres libres pour compenser matériellement les propriétés. De plus, le coût financier de la compensation serait de près de 4 milliards de dollars. « Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation n’a aucune carte précise établissant les terres libres, il ne connaît pas la limite des compensations matérielles, et il n’a pas les moyens financiers de les mettre en oeuvre », affirme Robert Çeku, membre de cette Commission. Il juge inutile la discussion de cette loi au Parlement, au moment même où cette Commission examine un à un les articles du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous