Bulgarie : le confinement a aggravé les violences domestiques

| |

Violences domestiques et de genre en Bulgarie : la situation n’était déjà pas bonne avant l’épidémie. Le confinement l’a aggravé, de nombreuses femmes se retrouvant enfermées avec un conjoint violent. Des ONG lancent un appel pour aider les refuges destinés aux victimes.

(avec BIRN) — Huit femmes ont été tuées par leur conjoint depuis la mise en place de l’état d’urgence le 13 mars, alerte l’ONG Bulgarian Fund for Women. En une semaine, plusieurs cas de violences domestiques et de violence de genre ont été rapportés par les médias bulgares : le 26 mai, une femme de 41 ans habitant à Pleven était hospitalisée dans un état critique après avoir été battue par son conjoint ; le 27 mai, un homme était arrêté pour le viol d’une fille de 16 ans à Mezdra... Au cours du mois de mai, le nombre d’appels au numéro d’urgence pour les enfants maltraités a également augmenté. Le 26 mai, le Fund for Women, avec la fondation CauseB et le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous