Suspension du parti de Viktor Orban au PPE : satisfécit et soulagement en Croatie comme en Slovénie

| |

À Bruxelles comme à Budapest, on se félicite d’avoir évité un schisme au sein de la grande famille conservatrice européenne. Mercredi, le PPE a simplement suspendu le Fidesz. Ce compromis adopté à une large majorité, qui s’apparente à une suspension volontaire, satisfait les droites slovène et croate, proches de Viktor Orbán.

Par Peter Kranjc " /> Mercredi 20 février, 190 délégués du PPE sur 193 ont adopté un « compromis autrichien » prévoyant la suspension temporaire des droits du Fidesz hongrois en tant que membre. Le terme fait référence au précédent de l’an 2000, lorsque l’ÖVP, le Parti populaire autrichien, avait été suspendu pour avoir accepté de gouverner en coalition avec le FPÖ, le parti d’extrême-droite dirigé alors par Jörg Haider. Tous les délégués slovènes et croates ont approuvé cette solution. Les élections européennes 2019 vues par Le Courrier des Balkans et Le Courrier d’Europe centrale Côté slovène, fierté et soulagement Trois partis slovènes sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous