La Roumanie devrait-elle se rapprocher de la Hongrie de Viktor Orbán ?

| |

Autonomie du pays sicule, gaz de la mer Noire, les contentieux qui opposent Bucarest et Budapest sont nombreux. Et pourtant, au-delà des provocations de Viktor Orbán, certains plaident pour un rapprochement entre les deux voisins qui partageraient des préoccupations communes, comme la défense d’une « Europe chrétienne » qui serait « menacée ».

Par Nicolas Trifon « Le pays sicule existait déjà quand la Roumanie moderne n’existait pas. Il existera encore quand la Roumanie moderne n’existera plus et quand toute l’Europe se sera rendue à l’islam ! » Ces propos ont été lancés le 28 juillet par le Premier ministre hongrois Viktor Orbán en visite à Băile Tuşnad, Tusnádfürdő en hongrois, une petite ville située dans le centre de la Roumanie, au cœur du pays sicule. Accoutumés depuis plusieurs années à ce genre de provocations venues de Budapest, les Roumains ne semblent pas avoir été particulièrement impressionnés, les médias et quelques responsables politiques se sont contentés de manifester (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous